De nombreuses études et témoignages démontrent l’impact de la précarité sur la santé mentale.

En effet, les difficultés financières des familles s’accompagnent souvent par des difficultés psychologiques. La COVID est le reflet de cette réalité : la précarité est un facteur aggravant de la santé mentale. Il existe des liens, parfois subtils, entre la psyché, le physique et la situation des familles vivant la précarité notamment celles qui vivent sous le seuil de pauvreté.

Au regard de cette réalité, La Confédération Syndicale des Familles nationale, par le secteur famille/santé, a choisi d’axer ces actions sur la thématique « santé mentale et précarité », en menant un travail de recherche auprès des familles, et en organisant le 15 décembre 2023, un colloque sur cette question.

Les objectifs de ce projet sont de renforcer la connaissance des politiques publiques sur le sujet et de sensibiliser sur les risques liés à la santé mentale dans l’ensemble des domaines de la vie quotidienne (santé, logement, consommation, éducation).

Ce questionnaire, à destination des familles, a pour but de recueillir l’impact de la précarité sur leur état de bien-être. Ces résultats permettront de mettre en lumière les réalités d’un quotidien pas toujours facile, et ils seront présentés lors du colloque !

Photo de Susanne Jutzeler, suju-foto : https://www.pexels.com/fr-fr/photo/trois-carreaux-bruns-sur-surface-grise-1154775/